Sac de Noeuds

by mercredi, mars 17, 2010 1 points avant
Alors voilà, je voudrais m'initier à un certain nombre d'activités XVIIIème (activités féminines bien sûr...). Je sais déjà coudre, broder relativement, il faut donc que je m'attaque à l'Autre Activité Favorite (notez ici l'usage extrêmement subtile des majuscules) des femmes du XVIIIe siècle : les Noeuds.

J'ai entendu raconter beaucoup de conneries à propos des Noeuds avant de découvrir de quoi il s'agissait vraiment. Entre autres stupidités : c'est une activité qui n'a absolument aucune utilité en soi, on la donnait à exécuter aux filles de sang royal parce qu'elle ne devaient rien faire de manuel et d'utile parce que c'était contraire à leur rang, ou que c'était une autre manière d'infantiliser les filles en leur confiant une tâche idiote à la hauteur de leur "idiotie" naturelle !

Ce que ça donne quand les pseudo-historiens du XXIe siècle ne se donne pas la peine de se renseigner ! En 10 minutes sur internet, j'ai trouvé assez d'infos pour savoir que faire des Noeuds ce n'est ni inutile ni infantilisant.

Les princesses de sang faisaient de la broderie, de la dentelle et des Noeuds : il n'y avait rien d'avilissant ou de contraire à leur rang là-dedans.

0015aq3f.jpeg
"Madame Dangé faisant des noeuds"

001595w0.jpeg
Marie Antoinette enfant
00158bpx.jpeg
Madame Adélaïde de France (fille de Louis XV)

91-002218.jpg

002608d7.jpeg
"Portrait de Mme Mercier, nourrice de Louis XV, et sa famille"

Autre problème, les gens ont un peu tendance à confondre avec la frivolité qui se fait apparemment sur le même principe (on fait des noeuds sur un fil avec une navette), sauf que la différence de taille entre les navettes utilisées est très importante : celle de la frivolité est minuscule. De plus la frivolité permet de faire des picots. Pas les Noeuds. Pour résumer, on peut dire que les Noeuds sont les ancêtres de la frivolité, mais qu'il reste des différences entre les deux. (une analyse en anglais sur la différence entre les deux : même si on n'a jamais pratiqué aucune de ces deux techniques, on peut comprendre certaines des contradictions qu'ils démontrent.)

Pour la frivolité, voir .

Pour les Noeuds, c'est les recherches et tutoriel de Vivcore qu'il faut aller voir.
Vivcore ne s'est par ailleurs pas contenter de comprendre/recréer comment on faisait des Noeuds, elle a surtout redécouvert que c'était grâce à cette technique que l'on faisait une technique de galons que l'on ne retrouve qu'au XVIIIe siècle : le sourcil de hanneton (fly fringe en anglais). Son tutoriel.

Deux exemples de sourcils de hanneton faits par Vivcore

Mon problème, c'est que cela fait des mois que je cherche à mettre la main sur une navette assez grosse pour m'attaquer à cela et que je n'ai trouvé que des navettes à frivolité, toutes petites :(
Historico-puriste

Costumière amateure, historienne. Aime bien rappeler qu'avant d'être un hobby de Princesses Playmobil, le costume c'est aussi une représentation de la vraie vie des vrais gens du passé. Il m'arrive ainsi de manger au petit déjeuner des marquises néo-roccoco irrespectueuses de leur matériau historique.

1 commentaire:

  1. Bonjour
    Vous n'avez pas obligatoirement besoin d'une grosse navette pour faire des noeuds. Une navette à frivolité suffit et elle est bien plus facile à manipuler. Il est aussi possible de faire des noeuds avec les doigts.
    Cordialement
    Edwige

    RépondreSupprimer