Petits Papiers

by mercredi, mars 10, 2010 2 points avant
Pour le plaisir des yeux et parce que je suis une grande fan (je n'ai eu la chance que de voir deux de ses expositions, mais chacune a été un moment magique pour moi ; la première remontait à la fin de mon adolescence, et c'est l'une des rares expos que je suis allée voir dans ma vie dont je me rappelle comme si c'était hier -- et j'ai une mémoire de carpe japonaise anesthésiée !!), voici quelques videos sur le travail d'Isabelle de Borchgrave (site internet : elle est méga-connue dans le monde entier).

Isabelle de Borchgrave, c'est une dame très douée qui a un jour eu l'idée folle de reproduire en papier -- en le peignant elle-même pour qu'il ressemble à du tissu, et croyez-moi, c'est impressionnant -- des costumes historique/japonais/arabes/haute-couture. Elle a touché à tout : la renaissance, le XVIIIème siècle français, les collections de costumes du V&A, les kimonos japonais, les caftans arabes et Mario Fortuny ; elle fait même les chaussures, et quand l'envie lui en prend, elle fait aussi des vases (oui, bon, les vases, j'aime moins). Cette année elle devrait faire une expo sur les Ballets Russe qui passera à Paris après avoir fait Moscou et Saint-Petersbourg.
Elle a un livre qui existe en français et en anglais : Rêves de Papier / Paper Illusions. J'ai la chance de posséder la version française et même si il est cher (c'est pas bien de regarder le prix de ses cadeaux de Noël !), il vaut vraiment, vraiment le coup.





La fraise en papier ciselé est incroyable ! On y voit aussi beaucoup les costumes russes de la prochaine expo.



Celle-là, je l'ai vu. Difficile de croire que l'on peut réussir à reproduire les plissé Fortuny en papier, et pourtant, ça marche mieux que si quelqu'un avait essayé de les faire en tissu.



Costumes renaissances. La méticulosité de la reproduction historique vaut vraiment le coup d'oeil : c'est impeccable.
Historico-puriste

Costumière amateure, historienne. Aime bien rappeler qu'avant d'être un hobby de Princesses Playmobil, le costume c'est aussi une représentation de la vraie vie des vrais gens du passé. Il m'arrive ainsi de manger au petit déjeuner des marquises néo-roccoco irrespectueuses de leur matériau historique.

2 commentaires:

  1. Mon dieu! Ces costumes en papier quelle merveille!Je prie pour un jour être une artiste qui aura suffisamment de renommée pour prendre le temps de faire une expo pareille! (Quoi que le mot "artiste" aujourd'hui, que ce soit dans la peinture, les costumes ou le cinema, laisse déjà à penser aux gens qu'on ne "fout rien de la journée" simplement parce que c'est notre passion...). Je n'ose pas imaginer ce que diraient mes proches si je me lançais dans un tel défi!

    Magnifique!

    RépondreSupprimer
  2. En fait, c'est sa spécialité et elle est plus ou moins seule dans son domaine : elle n'a donc pas le souci de ne pas pouvoir travailler à son art ou de ne pas être prise au sérieux.

    RépondreSupprimer