Corsetrie 2.0 et autres projets

by mardi, janvier 17, 2012 1 points avant
Comme mentionné ici, j'ai plusieurs projets de corsets, en plus du Sew Along 1911 : un corset 1878-80 pour le projet de robeprincessepolonaise-fautluitrouverunnommoinslong, un projet de corset secret, un corset 1880 tout court, parce que j'en ai plus et que non, je ne peux pas accepter de ne plus avoir de corset 1880, et un corset 1890 pour le projet de sortie 1890 de cette année (j'en reparle tout en bas). 

J'ai attaqué ce week-end le corset 1878-80, mais qui fera très bien pour le reste de la décade 1870s. Parce que j'en ai aussi besoin pour le projet de corset secret (même patron, application différente), qui lui est un projet à la bourre. Après beaucoup d'essais et d'erreurs l'an dernier sur ce projet (un nombre infini de photos non montrables et de toiles ratées et abandonnées), j'ai fini par enfin réussir à maîtriser la chose. J'avais deux patrons sous la main pour ce faire, mais les deux étaient problématiques à leur manière. 

Le premier est un patron épuisé de corset Simplicity. Il a la bonne forme, et probablement fait un corset tout à fait correct, mais il me gênait à plus d'un point : primo, il a un pli à l'avant pour courber le corset sur la pointe, et, euh, non... Un pli sur un corset ? Non. Ensuite, il est beaucoup trop large au niveau de la coupe de la poitrine (les goussets) et c'est clairement voulu. Et clairement, quand on fait un 105E comme moi, ce qu'on veut, c'est pas un corset tout arrondi sur les seins, c'est du SUPPORT. Enfin, les baleines sont placées de manières assez bizarres et ne sont pas assez nombreuses.

IMG_5160-1.jpg
Patron Simplicity 7215, épuisé

Le deuxième corset a une forme quasi identique, mais comme c'est un patron d'époque, il insiste beaucoup plus sur la taille fine, ce qui est aussi un problème étant donné que : 1°) je n'ai pas porté de corset depuis l'âge de trois ans, 2°) je suis très forte, 3°) je ne suis pas, mais alors pas du tout, du style facile à comprimer. (La moitié de mon surpoids, c'est du muscle, et ça ne se comprime pas le muscle. Et j'ai la cage thoracique très large au niveau de la poitrine, comme des côtes flottantes : je faisais du 85 de tour de poitrine avant même d'avoir des seins ^^). 

IMG_5161.JPG
Corset for Stout Ladies. Complete Guide To Ladies' Garnment Cutting, 1883
Reproduit dans Fashions of The Gilded Age, Volume 1, de Frances Grimble
(Peut être une reprise d'un corset La Mode Illustrée 1880-81. C'est souvent le cas dans les divers magazines anglo-saxons de l'époque)

Autre spécificité de ce patron, il faut utilisé une "règle à redistribution ou répartition" (apportioning scale, j'ai traduit de la manière la plus précise possible) : c'est un système qui permet d'adapter un patron à toutes les tailles. On dessine le schéma en fonction non pas des chiffres données sur le schéma en question, mais en fonction des chiffres de la règles correspondant à la moitié du tour de poitrine. Du coup, chaque mesure est redistribuée de manière égale sur le patron. Cela a des avantages et des inconvénients : en largeur, ça fonctionne super bien, en longueur, des fois, c'est vraiment trop grand. C'est, à mon avis, le système utilisé pour adapter les tailles de vêtements aujourd'hui. Vous avez sûrement déjà remarqué que les tailles 36 sont prévues pour des femmes de moins d'1,58m et les 46 pour des femmes d'1,70m.

IMG_5164.JPG
Exemples de "apportioning scales

Problème : quand j'avais fait ce patron l'an dernier, je n'avais pas compris qu'il fonctionnait sur le système à répartition. Je l'avais reproduit comme les données correspondaient à les inches : seules une femme déformée aurait pu le porter. Hors, c'est un patron prévu pour les femmes fortes !!! Cette fois-ci, armée de mon nouveau savoir sur le système en question, j'ai réussi à maîtriser le patron. Evidement, la taille n'était pas assez large, mais ce n'était pas tellement surprenant, et les goussets étaient tous un peu trop grands, mais faciles à réduire, chose surprenante quand on connaît mon histoire avec les goussets (j'ai un corset qui a volé à travers la pièce l'an dernier parce que les goussets me voulaient du mal : il attend toujours que je me calme et que je le termine. Tiens, c'est un corset 1870-80s au fait...). J'ai aussi coupé au moins 8 cm sur le pointe de devant, mais j'ai été un peu trop généreuse, j'aurais du n'en enlever que 6.

Je comptais faire un mix entre les eux corsets, et au final, le le patron Simplicity ne m'aura pas servi. Comme quoi, les gens qui critiquent les patrons historiques sont des mauvaises langues... Voici donc ma toile, en coutil guérilla. Il n'y a pour toutes baleines que le busc sur le devant (qui est monté 2 cm trop haut), et les baleines en plastiques à côté des oeillets derrière. Je ne l'ai presque pas serré derrière, car sans baleines en métal, ça ne marcherait pas de toutes manière.

Vous remarquerez que le corset tient très bien et me resserre déjà la taille d'au moins 3 cm, juste grâce au coutil ! Les baleines régleront les plis sur le côté et l'arrière et me redresseront.  Elles aideront aussi à supporter les seins, même si les goussets font déjà un super boulot ! *très fière*. Il faudra, lorsque je relèverait le patron final ajuster la les lignes supérieures et inférieures qui sont là un peu courtes et pas très droites. Comme je ne veux pas me planter, ma prochaine étape est de baleiner une moitié de cette toile pour voir comment ça marche (et si ça marche).


IMG_5155-1-1.jpg IMG_5157-1.jpg 

IMG_5158-1.jpg IMG_5152-1.jpg
La dernière photo est prise devant mon miroir crade de sale de bain (et la lumière moche le fait paraître encore plus crade) : pour vous montrer la différence entre un corset porté le matin sans avoir mangé et le soir tard, après 3 repas, et en considérant que je gonfle beaucoup le soir. Non, je ne suis pas enceinte :)))


***

Autre projet en cours : j'ai une sortie 1890s à Pâques (si tout va bien) ou après. J'ai fini par choisir l'ensemble que je veux me faire: Pas très original, mais comme c'est mon premier costume 1890, je préfère faire un truc qui me fait envie depuis des années que de faire original : un tailleur 1896. Problème : si je le fais en laine, pour Pâque (ou après), je vais crever de chaud. Je ne vois pas bien en quoi je pourrais le faire autrement. Mais si je le fais en laine, j'ai un moyen d'avoir du velours de laine à 30 euros les 2 coupons de 3m (choix de couleurs limitées), que je pourrais embellir avec de la soutache, ce serait vraiment chouette. Angoisse : 6m, ce serait assez pour gérer la jupe en A + les grosses manches ???

IMG_5159-1.jpg

Historico-puriste

Costumière amateure, historienne. Aime bien rappeler qu'avant d'être un hobby de Princesses Playmobil, le costume c'est aussi une représentation de la vraie vie des vrais gens du passé. Il m'arrive ainsi de manger au petit déjeuner des marquises néo-roccoco irrespectueuses de leur matériau historique.

1 commentaire:

  1. Erf ça me rappelle le patron que j'avais acheté chez simplicity pour mon anglaise. Pareil au final je m'en suis pas servi... Vive les patrons histo quoi!

    On a pas trop de mal à imaginer le rendu de la toile baleinée! Je suis sure que ça va claquer! :)

    Du coup il est fini le corset de Miss Orphée? Je veux voiiiireuuuuh :D Je crois que j'ai jamais vu un de tes corsets en fait :P J'ai jamais vu que les jolies robes par dessus!

    (A Vaux j'ai pas fait attention je devais être coincée dans le mien au moment où tu enfilais le tiens :P)

    RépondreSupprimer