Reprise des opérations

by lundi, septembre 22, 2014 1 points avant
Ce blog va se réveiller doucettement, c'est la rentrée.

Le Kraken est toujours là (enfin, en même temps, il ne s'en ira jamais), mais on est en train de le bourrer de p'tites pilules blanches, et la costumière commence à retrouver petit à petit son poids de l'an dernier. Je rentre à nouveau dans le dernier corset que je me suis fait (il y a un an, donc) mais il est encore un peu douloureux). Mais on y est presque !

Du coup, pour fêter un peu ça, avant-hier, je me suis fait prêter une jupe et un jupon par Audrey du blog En-robée, et on est allées danser le quadrille. La sortie était organisée par Val d'Atours, l'association d'Audrey, et vous pouvez voir quelques photos ici. Audrey était superbe (j'ai fini la soirée sur internet pour acheter le patron dont elle s'est servi pour sa robe), et moi-même sans corset, ça allait encore :

Merci à V. Forichon pour la photo ^^

J'ai donc plusieurs projets costumes tout d'un coup :


- Une jupe 1895-1910 basée sur les explications de 1894 de De Gracieuse découverts par Green Martha :

De Gracieuse 1894 De Gracieuse 1894

J'ai acheté un coupon de taffetas de soie noire pas cher pour ça.

- Bien sûr les sous-vêtements en me basant sur les recherches IN-DIS-PEN-SA-BLES de la même Martha.

- Un corsage blanc pour aller avec. J'ai un lin pour ça. Quelque part. Dans mon bordel. Je n'ai pas encore réfléchi trop à la question. Je peux aussi faire un chemisier en crochet.

- Une banderole de suffragette "La femme doit voter" pour aller avec l'ensemble :P


- Et pour m'occuper les douze prochains mois, un gros challenge XVIIe siècle organisé par Isis' Wardrobe. Il s'agit de reproduire le plus fidèlement possible une robe d'un tableau que l'on choisit. 

J'ai choisi une oeuvre d'un peintre dont on ignore le nom et que l'on a surnommé "le maître de la toile de jean" (il maestro della tela jeans, parce qu'il était actif en Italie du Nord à la fin du XVIIe siècle). Pourquoi ce nom ? Parce que ses personnages sont représentés clairement habillés de denim avant l'heure, et que ses toiles ont révolutionné l'idée que l'on se faisait de l'invention de la toile de Gênes, qui serait antérieure au XVIIIe siècle. Et surtout, qui serait une toile destinée à l'habillement des pauvres. La preuve en trois tableaux :

Femme cousant avec deux enfants

 
Femme mendiant avec deux enfants.

Portrait de femme se réchauffant les mains à un brasier

Plus sur ce peintre ici.

Je compte reproduire le costume de la femme cousant sur le premier tableau (usure et déchirures comprise, je vais m'amuser...), mais en m'aidant des deux autres pour comprendre comment est fait le costume. Clairement, sur le second tableau, le haut gris/noir est exactement le même, et on voit un tout petit peu mieux le devant. Sur le dernier, je m'intéresse aux détails de la veste rouge pour m'aider à comprendre de quoi il retourne sur le premier tableau.

Tout ça me fait donc pas mal de boulot pour les mois à venir.



BONUS

J'ai un jour promis d'essayer de répondre du mieux que je pouvais de répondre à mes #stasàlacon les plus débiles.


Celle-là j'ai dû me creuser, pas moyen d'y trouver une réponse costumée. Mais une promesse est une promesse. Voici donc un futur embryon piémontais :



Historico-puriste

Costumière amateure, historienne. Aime bien rappeler qu'avant d'être un hobby de Princesses Playmobil, le costume c'est aussi une représentation de la vraie vie des vrais gens du passé. Il m'arrive ainsi de manger au petit déjeuner des marquises néo-roccoco irrespectueuses de leur matériau historique.

1 commentaire:

  1. Bonjour -

    J'espere que vous pardonnerez mon francais. J'etudie la belle lange, mais il-y-a beaucoup apprendre.

    Jaime votre blog. Heureusement, le francais est plus facile pour moi de lire que de parler.

    J'ai nomme votre blog pour le prix de Leibster Blog. C'est une facon de laisser les gens sauvent ua sujet de votre blog. Votre blog est bien ecrit, l'information est tres bonne, et votre couture est tres jolie.

    Vous n'avez pas a accepter le prix - il est volontaire. Mais si vouz decidez de l'accepter, il-y-a quelques choses qui doivent etre faites (pas difficile). Il-y-a plus d'information sur mon blog.

    J'espere que vouz avez du succes de continuer votre couture et votre blog.

    (Et j'espere que ma grammaire n'est pas trop terrible.)

    Tres sincerement,
    Susan

    RépondreSupprimer