Polonaise à la cour suédoise

En ce moment, un de mes posts qui a le plus de succès est celui de la polonaise. C'est pas nouveau, la vraie polonaise de 1770 c'est une valeur sûre mais il y a un regain d'intérêt en ce moment d'une part grâce à Lucie qui se fait une polonaise, et de l'autre, à Kendra qui se fait une camisole à la polonaise.

Le problème des polonaises, c'est qu'il a assez peu de patrons pour s'aider pour les reconstituer. Ou alors... ?

Jusqu'à présent, on avait ça :

Les deux : The Cut of Women's Clothes, de Nora Waughn

Des patrons dérivés de la robe à la polonaise, transformés, mais qui ne sont pas vraiment "corrects". Jusqu'à présent, personne n'avait jamais trouvé de patrons de robe. Il en existe 2, faits par Maurice Leloir au début du XXe siècle, mais aucun moyen de savoir comment il les a obtenu : copiés d'après de vraies robes ? des tableaux ? (Je ne les ai pas en photos sous la main, malheureusement). Dans les faits, ils font le travail, mais je suis fan d'authenticité, alors ils ne satisfont pas.

Ce qui est vraiment bizarre, c'est qu'il existe un patron d'époque !!! et que personne n'en a jamais parlé. Je l'ai découvert par hasard aujourd'hui, mais il est certain que nos amis scandinaves le connaissent sans doute très bien (vilains cachotiers !). En effet, ce n'est pas un patron confidentiel, puisque je l'ai trouvé dans deux livres : un suédois et un finlandais. C'est en l'occurrence un patron suédois de 1778 :

P2220113.JPG P2220114.JPG
Avec et sans flash : la première est de meilleure qualité 
avec ce gros blanc qui déchire au milieu

A la cour suédoise, le costume national féminin (inventé, comme le costume masculin, dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle par décret royal) est caractérisé par une couleur, noire, et des manches très spécifiques formant un treillis noir sur blanc. Pour le reste, la robe s'adapte aux mode du temps, ce qui donne parfois des choses aussi mimi-choupinou que cette petite robe de style 1926. 

Livrustkammaren (si j'ai bien compris) via Pinterest

Du coup, en 1778, on fournit aux dames de cour un patron de polonaise à adapter. Bien sûr, c'est une version légèrement transformée (les manches, l'emplacement des glands pour relever la jupe du manteau, une collerette -- qui ne s'appelle pas encore chérusque), mais pour le reste, c'est de toute évidence un patron assez fidèle. Détail intéressant : on porte sous le manteau un corsage ouvert devant, mais lacé dans le dos. Preuve que l'on pouvait en effet porter un corsage sous une polonaise, de même qu'une pièce d'estomac.

Et si vous voulez aussi savoir ce que donne cette polonaise, ou l'emplacement modifié des glands de retroussage (qu'il suffit de remettre à la bonne place pour faire une polonaise classique), ça donne ça :

IP3-109
National Museum of Fine Arts, Stockholm, 1778 via

EDIT : By The Way, totalement oublié de vous le préciser, mais le "négligé polonois", ancêtre probable de la robe à la polonaise, apparaît en 1768, alors que la Pologne ne sera partagée qu'en 1772. Alors le partage de la Pologne comme source du nom de la robe, vous pouvez oublier. Par contre, 1768-69, c'est tout "simplement" le début de la guerre en Pologne. Ce sont certainement les événements qui valent son nom au vêtement, mais pas le partage : rien à voir entre les trois queues de la polonaise et le partage de la Pologne en trois ! 

Et ça, mes ami(e)s, c'est une totale exclue !

5 commentaires:

Marion Brégier a dit…

Je l'aaaaaaaaiiiimeuh la robe de style ! <3 (c'était le comm constructif du jour)

heileen a dit…

moi aussi, je l'aime : soyons constructives ensemble.

Cassidy a dit…

Excellent! Merci beaucoup pour cette recherche. <3

Augustintytär a dit…

Fabulous find! Thank you very much for sharing!

Madame Berg a dit…

I so would love to read this in English, Google translate made a hilarious but confusing mess of a job this time :)

I did figure out that you busted the myth about the old "Poloniaise called such because Poland was divided..." that I never could buy (especially since no one ever could present first hand sources on the claim).

Best wishes

Elin

Enregistrer un commentaire