2013, année zérotique

by mercredi, janvier 09, 2013 1 points avant
En voyant tout le monde faire sa petite liste de projet 2013, je constate deux choses : j'ai envie de faire une liste comme de m'arracher une molaire, et je suis de toute façon incapable de m'en tenir à mes listes d'envie de début d'année. (vous ne me croyez pas ? Liste de l'an dernier : rien n'a été réalisé. RIEN) En général, je ne fais que des choses à moitié improvisées, et je laisse en plan ce qui était prévu à l'avance. En prime je suis une grosse flemasse, avec un trouble déficitaire de l'attention non-diagnostiqué (ou alors, je suis un collet non-diagnostiqué, ce qui est tout à fait possible). Ajoutons à cela que j'ai repris des études cette année et que mon temps est... euh attendez... quel temps ?

Tous ces mélanges s'arrangent mal avec les listes de début de d'année. Et pourtant. Pourtant, les listes, ça reste un bon moyen de se donner des coups de pieds au cul, parce que chaque fois que je viendrai sur ce blog, elle sera là, à m'attendre, les points sur les hanches, "Alors, Pomponnette...", et moi j'aurai les oreilles et la queue basses (je suis un collet, j'vous rappelle), et je ferai acte de contrition pour mes crimes de procrastination.

Donc on fait une liste. Et la partie la plus importante de cette liste, c'est celle des choses à finir :
-- tels mes deux corsets patronnés l'an passé et laissés en plan : 1870-80 et 1910. Comme je suis actuellement en train de travailler sur le premier, on va dire que les bonnes résolutions ont du bon. En même temps, on est encore début janvier... Mais j'ai des envies violentee de robes 1870-80 (j'm'en va vous expliquer tout à l'heure).
-- j'ai aussi cette robe qui attend patiemment ses manches depuis un an tout juste maintenant.
-- deux projets secrets qui me regardent d'un oeil torve, mais torve !, vous n'avez pas idée... XVIIIe et début XXe.

(Ce que je ne continuerai probablement pas cette année :
-- la robe à la française en soie sauvage dorée. Parce qu'il y a un problème de coupe dont j'ai déduit que le seul moyen de le régler serait de perdre quelques centimètres de tour de taille. Et ça c'est pas encore gagné)

Et puis, il y a quelque projets de l'an dernier qui attendent beaucoup moins patiemment d'être entamés :
-- une robe de deuil Directoire. Comme la robe qui doit me servir de patron est chez mes parents dans un placard, et que je n'ai pas le courage de refaire le patron intégralement, ça attendra au moins cet été.
-- une robe princesse 1878-80. Qui attend donc son corset.
-- dans la même idée, il y a la robe de la série Sanctuary que je voudrais essayer de commencer :

316842_2437040201466_1115563668_32862173_750561340_n.jpg 310200_2437143004036_1115563668_32862279_1898407737_n.jpg


Et pour finir, les nouveaux projets :
-- une veste XVIIe parce que je me suis achetée ça et que j'attends impatiemment que le facteur me l'apporte.
-- Clara Oswin dans l'épisode de Noël de Doctor Who. THAT blue dress, z'ohmygod ! J'adore. (c'était pas forcément gagné, parce que l'autre robe qu'elle porte dan l'épisode est hideuse) Et si ça en intéresse certaines, il y a quelques images qui circulent d'un prochain épisode qui se passe dans les 1870-80, et les 2 robes qu'elle y portera ont l'air tout aussi sympas :) L'idée n'est pas de refaire fidèlement la robe mais de s'en inspirer servilement.


-- Une robe Tudor parce que j'ai un projet de sortie avec une copine


Et je vais me limiter à ces projets, parce que c'est déjà énorme !

EDIT TO ADD : J'ai oublié de le mentionner, mais pour ceux qui aiment les Sew-Along, ou qui ont besoin de deadlines pour se pousser à faire des trucs : le Historical Sew Fortnightly, par The Dreamstress. Un nouveau challenge tous les 15 jours, toute l'année, on ne fait que ce qu'on veut. J'ai lamentablement échoué à celui de l'an dernier (corset 1910), donc je suivrai celui-là sans me mettre la pression, et peut-être que comme ça, j'arriverai à faire un des challenges. Eventuellement, si je le suis, je finirai même un vieux truc commencé il y a des lustres et qui n'est pas dans la liste ci-dessus. Et ce sera la surprise :)
Historico-puriste

Costumière amateure, historienne. Aime bien rappeler qu'avant d'être un hobby de Princesses Playmobil, le costume c'est aussi une représentation de la vraie vie des vrais gens du passé. Il m'arrive ainsi de manger au petit déjeuner des marquises néo-roccoco irrespectueuses de leur matériau historique.

1 commentaire:

  1. Ouuuufffff, cela me réconfortes que quelqu'un d'aussi doué et compétent que toi ait aussi ses moment de flemmardise aigüe !!!

    RépondreSupprimer