Wet Wet Wet Merveilleuses in Versailles

by lundi, juillet 19, 2010 10 points avant
Posons d'abord les faits : cet été, je suis la reine de "la loose qui fait mal" (tm). Autant vous dire que ces derniers jours ça a été le summum, parce qu'on ne change pas une équipe qui gagne (moi et ma loose, suivez un peu !).

Je suis aller à Versailles, DANS Versailles, en costume : ça me direz-vous, c'est tout, sauf de la loose, non ? Non.
J'y suis allée le seul jour de juillet (le 14) où il pleuvait des trombes d'eau sur l'Ile de France. Et oui ! Et j'étais en robe directoire transparente. Vous avez déjà vu un coucours de Merveilleuses mouillées ? On dirait des petits chats qui viennent de se prendre un seau d'eau sur le museau. Sachant qu'en plus, le cordon qui tenait TOUTE ma robe a cassé très vite, et je me suis retrouvée à moitié nue, comme toute Merveilleuse qui se respecte, au milieu de Versailles. Ambiance. Et je devais prendre le train et le métro en suite. Heureusement qu'on ma ramenée, je ne suis pas sûre que je serais rentrée avec ma vertu intacte sinon *grin*.
Mais il y a pire.
Oui, pire. C'est possible. J'ai perdu toutes mes photos de l'évent (sauf 8 et 5 vidéos. Sur 163 photos et vidéos...). Et j'aurais pu ne pas les perdre. Si j'avais eu une connexion internet digne de ce nom à Paris, je les aurais chargée sur internet, et elles auraient été sauvées. Parce que quand je les ai téléchargées et modifiées, il n'y a eu aucun problème. C'est deux jours plus tard, quand j'ai réouvert iPhoto, que mon ordinateur a décidé de les avaler. Tout crues. Sympathique.

Donc mon humeur est morose. Donc je retourne à Versailles le plus tôt possible. Donc donc donc...

Mais attendez... J'ai une robe à vous montrer !!!

Pour commencer, les inénarrables, mais désormais célèbres (si si, les gens les reconnaissent quand ils viennent chez moi maintenant) photos dans le hall de mon immeuble.

Et maintenant, quelques photos prises par les filles qui étaient avec moi à Versailles (vous remarquerez en passant que mes cheveux ne ressemblent à rien : en partant de chez moi, j'étais frisée comme un mouton, en arrivant, l'humidité aidant, je ressemblais à... mon moi de tout les jours !) :

Par Natalia Petrov

Par Pia.


Et les filles : Christine, la brune, Natalia, la blonde, et Pia, qui ressemble à s'y méprendre à une gravure de mode de l'époque.

Photos Natalia Petrov

Et hop, une petite video à moi (mais comment ont-elles pu survivre ?) :

Historico-puriste

Costumière amateure, historienne. Aime bien rappeler qu'avant d'être un hobby de Princesses Playmobil, le costume c'est aussi une représentation de la vraie vie des vrais gens du passé. Il m'arrive ainsi de manger au petit déjeuner des marquises néo-roccoco irrespectueuses de leur matériau historique.

10 commentaires:

  1. Rahhh Mon dieux c'est magnifique!
    Alors? En quel honneur aviez vous eu le droit d'aller à Trianon? :D Tu dis qu'il y a moyen de réitérer l'exploit? Ca fait de très belles photos de toi tout ça TT_TT JE veux les mêmes!

    D'ailleurs y'a moyen de récupérer les photos de Vaux un de ces 4? Je n'ai presque aucune photo de l'évènement TT_TT

    RépondreSupprimer
  2. Ben juste en l'honneur du Pique-Nique en Blanc : ils nous ont laissées rentrer sans problème dans le Grand Trianon. On voulait aussi faire le Petit, mais la pluie nous a tellement trempées, qu'on a renoncé !

    Moi je renouvelle l'exploit à la première occas' ! Maintenant que j'ai compris qu'aux portes "secondaires" de Versailles, on passait presque sans problème, et surtout que le personnel du Trianon (les femmes, en fait), était ravi de nous accueillir.

    (Bon les mecs sont un peu plus cons. Comme celui qui, avec la pluie battante, voulait absolument respecter le règlement, et faire revenir les gens aux vestiaire par dehors, sous la pluie : "Eh mec, mon parapluie est au vestiaire !". Nous pour obtenir le droit d'y retourner par l'intérieur, on a dû souligner que si on passait sous la pluie, on verrait nos miches...)

    Pour les photos, à la rentrée, quand je serais sur Panam' ! Il fallait me demander ça la semaine dernière !

    RépondreSupprimer
  3. je les ai déjà demandée y'a quelques semaines mais bon c'est vrai que je ne l'ai pas rappelé :) Ouais les gardiens sont débiles à Versailles. Une fois y'en a un qui a fermé une grille devant notre nez, nous disant que c'était l'heure de fermeture. Nous on voulait sortir, il a dit de repasser par le château, de faire le grand tour. "Mais m'sieur vous l'avez pas encore fermée la porte, laissez nous sortir tranquillement!" et là le gars a fermé la porte... "faites les tour, c'est trop tard". L'enfoiré!

    RépondreSupprimer
  4. Je voulais dite il fallait que tu profites de ce que j'étais à Paris pour qu'on se voit et que je te les transfère toutes depuis mon DD externe ! Non parce que si je t'en envoie juste une petite dizaine, ça vaut pas le coup ! Autant toutes les avoir :D

    RépondreSupprimer
  5. Heileen, j'aime votre démarche de reconstituer des costumes avec tant de belle humeur !
    J'ai consulté plusieurs de vos articles et j'aime aussi tellement la mode du 18° siècle , surtout celle de la période révolutionnaire
    Je vais continuer à vous suivre
    Amitiés
    Marie Claude

    RépondreSupprimer
  6. Merci beaucoup Marie-Claude. Ca me fait très plaisir de savoir que mon blog trouve des lecteurs et leurs plaît :))

    N'hésitez pas à continuer à commenter !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai découvert votre blog un peu par hasard et je trouve vos réalisation formaidables. Je suis une passionnée de couture et de costumes anciens cependant je n'ai jamais franchi le pas d'en confectionner. Ca me donne envie de le faire. Cependant je me pose des questions: Est-ce votre métier ? Un loisir ? Combien de temps y passez-vous? Comment faites-vous pour trouver des tissus approchants alors que c'est si rare ? Enfin poussez-vous l'art de la reconstitution jusqu'à faire tout à la main ?

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour les compliments Audrey !
    C'est un loisir. J'ai appris la couture toute seule en amateur. J'y passe un temps, fou, mais, je suis une couturière très lente. Je connais une quasi débutante qui est capable de faire un ensemble 18ème complet en 2 séances de couture. Je connais aussi des couturières qui gèrent très bien en ayant un travail, un mari et 2 enfants, et qui font des costumes magnifiques :) Tout dépend de la personne. Le talent en couture n'y change rien, d'ailleurs.
    Pour les tissus, c'est une chasse permanente : j'ai la chance d'habiter à Paris et donc d'avoir beaucoup de magasins de tissus sous la main pour essayer de trouver mon bonheur, même s'il faut vraiment chercher beaucoup pour trouver des tissus sympas. En Province, c'est plus dur. Mais si on n'est pas trop regardant, il y a des synthétiques qui font bien l'affaire.
    Et oui, je fais TOUT à la main, ou plutôt, je fais à la main ce qui était fait à la main selon les époques. Jusqu'aux costumes 1850, je fais tout à la main. J'adore ça ! Mais je suis une exception dans le milieu du costume. :P

    RépondreSupprimer
  9. Je comprend, je suis aussi comme ça... très lente et très dispersée en couture. J'ai eu la chance d'apprendre avec ma grand-mère (née dans les années 30 elle coud comme elle respire) et de poursuivre seule.
    Je suis une passionnée absolue de Jane Austeen et de la mode dans l'histoire. J'ai vu tes posts sur ton projet de robes regency et c'est un peu mon projet fou vu que depuis des années je tourne autour du pot en créant des robes approchantes mais jamais totalement "costumes". Il faudrait vraiment que je me lance... Quant à tout faire à la main, je trouve ça pharaonique, je suis déjà assez tradi avec ma singer mécanique mais là je me découvre petite joueuse... ;-) Et puis pour les souvêtements, les corsets je ne saurais comment m'y prendre... J'imagine qu'au début on commence petitement et humblement. Tout cela me fascine et m'intrigue.

    RépondreSupprimer
  10. Les corsets époque Empire, si cela peux vous rassurez, ce ne sont pas les plus difficiles à faire :)) En fait, il existe un patron de corset Empire (http://sensibility.com/patterns/regency-underthings-pattern/) qui est très correct : c'est le plus utilisé par les costumières amateures (et c'est même celui que je porte sous la robe de Merveilleuse de ce post).
    Pour les robes Empire, il existe plusieurs patrons très bien sur internet.
    En fait, pour être honnête, le costume de cette époque, c'est le plus facile qui soit pour commencer avec du costume. Et tout faire à la machine, ce n'est absolument pas grave : presque toutes les costumières n'ont pas tant de scrupules :)
    Allez, il faut se lancer, et si il y a besoin d'aide, de conseils, je suis là !

    RépondreSupprimer